Pour nous contacter
agoratchatcontact@gmail.com


Pensez à "liker" sur
FaceBook,
Twitter
et autre réseau dit social
Bienvenue à tous les nouveaux arrivants



Les personnes dont la liste est mise en dessous, se sont inscrites . Elles n'ont pas publié le moindre message sur le forum . Elles ne se sont même pas reconnectées .

Sans participation de leur part dans les jours qui viennent, elles verront leur compte désactivés dans un premier puis être supprimés, ceci sans autre avertissement de notre part


L'Admin

Anonyme 0 19 Juil 2017 Oui
Julie_l 0 05 Juil 2017 Oui
cmechernene 0 16 Juin 2017 Oui
loic 0 08 Juin 2017 Oui
Mimalio 0 24 Mai 2017 Oui
LePersonnage 0 12 Mai 2017 Oui
LeGarsTôt 0 12 Mai 2017 Oui
LeGarsRage 0 12 Mai 2017 Oui
brico23

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
pommedapibleue
Agoractif
Agoractif
Messages : 8719

Re: EXCELLENT POÈME ....

le Sam 8 Nov - 10:41
Anizette a écrit:
pommedapibleue a écrit:
anabella a écrit:Et il paraît que sa romance avec Julie Gayet contin uje, plus discrètement mais, ça tient toujours
Je te l'ai toujours dit, vu sa tronche il doit avoir un joujou extra qui fait krac boum hue

alors là je parierai pas ... Bisous les filles....


tu  crois  que  DSK lui  à  donné  des  cours ?

pas besoin , elle est plus intéressée par l'homme politique qui même s'il se plante est intelligent et humoriste à ses heures..Il y a des femmes qui ne sont pas passionnée par la bagatelle...
Anizette LE retour
Compte Suspendu
Compte Suspendu
Messages : 8290

Re: EXCELLENT POÈME ....

le Sam 8 Nov - 11:12
ha  bon !!ben  ils  à  pourtant  fait  ses  preuves  sur  le minou  de  Ségolène !
à  moins  qu'elle  ait  enfanté   comme  la  vierge  Marie !!
tu  sais  chez  bon vivant ..la  kékette  suit aussi ..
que  crois tu  que  Julie  lui  inspire ??

Anizette LE retour
Compte Suspendu
Compte Suspendu
Messages : 8290

Re: EXCELLENT POÈME ....

le Sam 8 Nov - 15:37
Ce jeudi 6 novembre, nos confrères de VSD consacrent leur une à l'idylle non-officialisée entre Julie Gayet et François Hollande qui serait encore d'actualité.

''C'est le temps de l'amour, le temps des copains et de l'aventure, quand le temps va et vient on ne pense à rien malgré ses blessures''. Le premier couplet de la chanson Le temps de l'amour de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], sortie il y a plusieurs décennies, évoque presque avec une totale acuité l'actualité de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. A ceci près que les copains se font rares. L'amour est une valeur refuge pour les personnes en difficulté. Pendant les deux guerres du XXème siècle, les soldats se réchauffaient le coeur en gardant dans le peu d'espace personnel dont ils disposaient des photos de leur moitié restée dans une zone plus calme où le bruit du mortier ne remplaçait pas celui des oiseaux qui chantent, des vélos rouillés qui évoluent sur les pavés ou la voix frêle du petit vendeur de journaux placé dans un coin de la rue.

Si comparer la situation actuelle de François Hollande à la guerre serait exagéré, a priori son intégrité physique n'est pas en danger, il est tout de même harcelé de partout et lâché par ses fidèles. Même si cela ne se voit pas lors de ses apparitions publiques, c'est impossible d'être autant en difficulté et de ne ressentir aucune peine. Heureusement, selon le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] de cette semaine, il aurait trouvé un moyen pour oublier son quotidien compliqué. Selon les informations de nos confrères qui ont enquêté sur le sujet, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] viendrait retrouver presque tous les soirs l'ancien compagnon de Valérie Trierweiler de façon très discrète en empruntant des entrées dérobées. ''Elle arriverait à 18h30 et repartirait le lendemain matin aux alentours de 08h30'', expliquent-ils. Le week-end, cela se passerait rue du Faubourg-Saint-Honoré. Et pour se soustraire aux clichés des photographes, elle éviterait de passer devant les fenêtres. Cette relation n'a jamais été officialisée, mais si elle l'était, elle pourrait représenter une véritable bouffée d'oxygène pour François Hollande.
Anizette LE retour
Compte Suspendu
Compte Suspendu
Messages : 8290

Re: EXCELLENT POÈME ....

le Sam 8 Nov - 15:38
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Anizette LE retour
Compte Suspendu
Compte Suspendu
Messages : 8290

Re: EXCELLENT POÈME ....

le Sam 8 Nov - 15:41
avec  une  telle  différence  d'âge  on  me  sortira  pas  de  l'idée  qu'il  n'aime  pas  le  sexe !haaaaaaaaaaaaaa
ha  la  culture ..où  elle  se  niche  hein !!
moi  au  moins  j'assume ..tout  le  monde  sait  où  elle  se  tient Happy Happy Happy Happy   
en  plus  j'ai  toujours  rencontrer mes  semblables ! Happy Happy Happy
avatar
pommedapibleue
Agoractif
Agoractif
Messages : 8719

Re: EXCELLENT POÈME ....

le Sam 8 Nov - 15:49
Anizette a écrit:ha  bon !!ben  ils  à  pourtant  fait  ses  preuves  sur  le minou  de  Ségolène !
à  moins  qu'elle  ait  enfanté   comme  la  vierge  Marie !!
tu  sais  chez  bon vivant ..la  kékette  suit aussi ..
que  crois tu  que  Julie  lui  inspire ??


pour moi , copuler et faire l'amour sont deux choses différentes et je pense que tu es de mon avis......
Anizette LE retour
Compte Suspendu
Compte Suspendu
Messages : 8290

Re: EXCELLENT POÈME ....

le Sam 8 Nov - 16:11
complètement ....!
ceci  dit  .;il  n'est certainement  pas fermé  sur  la  chose ..!
des  gens  comme eux  , à  leur niveau qui  possèdent   tout ..l'argent  le  pouvoir ,le  gavage  dans tous  les  registres  n'en  ont jamais  assez ,
ils  copulent  plus  qu'ils  aiment ..
ils sont  complètement  détaché de  la  réalité humaine , si  non  il  feraient  pas  de  la  politique !
c'est  pour  ça  qu'ils  sont pas  toujours  très  heureux !
les  excès n'ont jamais  rien  values à  personne!
car  ils  sont à  l'évidence  comme  nous , et  finiront au  trou comme  nous  avec  plus  de souffrance !
et  moi je  dis  que  j'en  suis  ravie !
le  dernier Homme  politique  qui  avait  des  couilles , était  De gaule ,  depuis  nous  avons  que  des  fonctionnaires surpayés , et  sans  aucune  envergure  qui  nous   représentent !
nous  méritons  beaucoup  mieux .;mais  ça  , c'est  dans  les  rêves !
les  gens  sont  trop  kon !
pas  prêt  d'arriver ..ils  ont  trop  pourri  leur système qui  les  sert à  outrance !
le  peuple  vas  souffrir  encore  longtemps !
moi  j'ai  68  ans ..je passe outre ..mes  petits  enfants vont  en  chier ! ça  c'est  moins  rassurant !
après  je ne vais  me  plaindre ..je  fais  partie  des  privilégiés  ..
née  au  bon  endroit , au  bon  moment , une  vie  de  travail toujours ,
 une  retraite  méritée ...
il  y  à  pire . et  je  vie  seule depuis  toujours !
je  n'ai  jamais  compté   que  sur  moi  même !
resté  mariée 3  ans ..  le  reste  de  ma vie , je  l'ai  parcourue  seule  et  ravie !
j'ai  profitée de  tout  sans contrainte ..et  toujours  recommencée ..
alors  la  politique  ..ça  me  fait  marrer ..! la  vie  aussi ..
la  liberté  n'à  pas  de  prix dans  la  société actuelle ! il  faut  tenir  le  coup c'est  tout
_Films_
Agoraccoutumé
Agoraccoutumé
Messages : 254

Re: EXCELLENT POÈME ....

le Jeu 18 Déc - 2:03
Coucou ici,


C'est une chose étrange...


C'est une chose étrange à la fin que le monde

Un jour je m'en irai sans en avoir tout dit

Ces moments de bonheur ces midis d'incendie

La nuit immense et noire aux déchirures blondes



Rien n'est si précieux peut-être qu'on le croit

D'autres viennent. Ils ont le cœur que j'ai moi-même

Ils savent toucher l'herbe et dire je vous aime

Et rêver dans le soir où s'éteignent les voix



Il y aura toujours un couple frémissant

Pour qui ce matin-là sera l'aube première

Il y aura toujours l'eau le vent la lumière

Rien ne passe après tout si ce n'est le passant



C'est une chose au fond que je ne puis comprendre

Cette peur de mourir que les gens ont chez eux

Comme si ce n'était pas assez merveilleux

Que le ciel un moment nous ait paru si tendre...



Malgré les jours maudits qui sont des puits sans fond

Malgré ces nuits sans fin à regarder la haine

Malgré les ennemis, les compagnons de chaîne,

Mon Dieu, mon Dieu, qui ne savent pas ce qu’ils font



Malgré tout je vous dis que cette vie fut telle

Qu'à qui voudra m'entendre à qui je parle ici

N'ayant plus sur la lèvre un seul mot que merci

Je dirai malgré tout que cette vie fut belle



Louis Aragon, (1897-1982)

Les Yeux et la mémoire, 1954, Chant II, Que la vie en vaut la peine,
Anizette LE retour
Compte Suspendu
Compte Suspendu
Messages : 8290

Re: EXCELLENT POÈME ....

le Jeu 18 Déc - 17:48
Bienvenue  Film  ravie  de  te  voir  là !
une  petite  !!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


LES LEÇONS DE LA VIE

Après un certain temps,
Tu apprends la différence entre
Tenir la main d'un ami et l'enchaîner:
Tu apprends que l'amour
Ne signifie pas se reposer sur quelqu'un,
Mais lui apporter un soutien.
Tu commences à accepter tes défaites
Avec la dignité d'un adulte
Et non le désespoir d'un enfant.
Tu décides de construire ta vie
Au jour le jour parce que
Les lendemains sont trop incertains.
Tu aides à semer un jardin
Plutôt que d'attendre
Que l'on t'apporte des fleurs.
Membre radié
Agoraccompli
Agoraccompli
Messages : 1645

Re: EXCELLENT POÈME ....

le Jeu 18 Déc - 18:39
Qui t'a rendu si vain
Toi qu'on n'a jamais vu les armes à la main

Je suis jeune il est vrai
mais aux âmes bine nées
la valeur n'attend pas 
le nombre des années
avatar
pommedapibleue
Agoractif
Agoractif
Messages : 8719

Re: EXCELLENT POÈME ....

le Jeu 18 Déc - 19:04
j'aime ce petit poème de Maurice Carême

 
Le chat ouvrit les yeux,
Le soleil y entra.
Le chat ferma les yeux,
Le soleil y resta.
 
Voilà pourquoi, le soir
Quand le chat se réveille,
J'aperçois dans le noir
Deux morceaux de soleil.
 

© Fondation Maurice Carême
Maurice Carême
(1899-1978)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
_Films_
Agoraccoutumé
Agoraccoutumé
Messages : 254

Re: EXCELLENT POÈME ....

le Jeu 18 Déc - 20:45
Le voyage


À Maxime Du Camp.
I
Pour l'enfant, amoureux de cartes et d'estampes,
L'univers est égal à son vaste appétit.
Ah ! que le monde est grand à la clarté des lampes !
Aux yeux du souvenir que le monde est petit !
Un matin nous partons, le cerveau plein de flamme,
Le coeur gros de rancune et de désirs amers,
Et nous allons, suivant le rythme de la lame,
Berçant notre infini sur le fini des mers :
Les uns, joyeux de fuir une patrie infâme ;
D'autres, l'horreur de leurs berceaux, et quelques-uns,
Astrologues noyés dans les yeux d'une femme,
La Circé tyrannique aux dangereux parfums.
Pour n'être pas changés en bêtes, ils s'enivrent
D'espace et de lumière et de cieux embrasés ;
La glace qui les mord, les soleils qui les cuivrent,
Effacent lentement la marque des baisers.
Mais les vrais voyageurs sont ceux-là seuls qui partent
Pour partir ; coeurs légers, semblables aux ballons,
De leur fatalité jamais ils ne s'écartent,
Et sans savoir pourquoi, disent toujours : Allons !
Ceux-là, dont les désirs ont la forme des nues,
Et qui rêvent, ainsi qu'un conscrit le canon,
De vastes voluptés, changeantes, inconnues,
Et dont l'esprit humain n'a jamais su le nom !
II
Nous imitons, horreur ! la toupie et la boule
Dans leur valse et leurs bonds ; même dans nos sommeils
La Curiosité nous tourmente et nous roule,
Comme un Ange cruel qui fouette des soleils.
Singulière fortune où le but se déplace,
Et, n'étant nulle part, peut être n'importe où !
Où l'Homme, dont jamais l'espérance n'est lasse,
Pour trouver le repos court toujours comme un fou !
Notre âme est un trois-mâts cherchant son Icarie ;
Une voix retentit sur le pont : « Ouvre l'oeil ! »
Une voix de la hune, ardente et folle, crie :
« Amour... gloire... bonheur ! » Enfer ! c'est un écueil !
Chaque îlot signalé par l'homme de vigie
Est un Eldorado promis par le Destin ;
L'Imagination qui dresse son orgie
Ne trouve qu'un récif aux clartés du matin.
Ô le pauvre amoureux des pays chimériques !
Faut-il le mettre aux fers, le jeter à la mer,
Ce matelot ivrogne, inventeur d'Amériques
Dont le mirage rend le gouffre plus amer ?
Tel le vieux vagabond, piétinant dans la boue,
Rêve, le nez en l'air, de brillants paradis ;
Son oeil ensorcelé découvre une Capoue
Partout où la chandelle illumine un taudis.
III
Étonnants voyageurs ! quelles nobles histoires
Nous lisons dans vos yeux profonds comme les mers !
Montrez-nous les écrins de vos riches mémoires,
Ces bijoux merveilleux, faits d'astres et d'éthers.
Nous voulons voyager sans vapeur et sans voile !
Faites, pour égayer l'ennui de nos prisons,
Passer sur nos esprits, tendus comme une toile,
Vos souvenirs avec leurs cadres d'horizons.
Dites, qu'avez-vous vu ?
IV
« Nous avons vu des astres
Et des flots ; nous avons vu des sables aussi ;
Et, malgré bien des chocs et d'imprévus désastres,
Nous nous sommes souvent ennuyés, comme ici.
La gloire du soleil sur la mer violette,
La gloire des cités dans le soleil couchant,
Allumaient dans nos coeurs une ardeur inquiète
De plonger dans un ciel au reflet alléchant.
Les plus riches cités, les plus beaux paysages,
Jamais ne contenaient l'attrait mystérieux
De ceux que le hasard fait avec les nuages.
Et toujours le désir nous rendait soucieux !
- La jouissance ajoute au désir de la force.
Désir, vieil arbre à qui le plaisir sert d'engrais,
Cependant que grossit et durcit ton écorce,
Tes branches veulent voir le soleil de plus près !
Grandiras-tu toujours, grand arbre plus vivace
Que le cyprès ? - Pourtant nous avons, avec soin,
Cueilli quelques croquis pour votre album vorace,
Frères qui trouvez beau tout ce qui vient de loin !
Nous avons salué des idoles à trompe ;
Des trônes constellés de joyaux lumineux ;
Des palais ouvragés dont la féerique pompe
Serait pour vos banquiers un rêve ruineux ;
Des costumes qui sont pour les yeux une ivresse ;
Des femmes dont les dents et les ongles sont teints,
Et des jongleurs savants que le serpent caresse. »
V
Et puis, et puis encore ?
VI
« Ô cerveaux enfantins !
Pour ne pas oublier la chose capitale,
Nous avons vu partout, et sans l'avoir cherché,
Du haut jusques en bas de l'échelle fatale,
Le spectacle ennuyeux de l'immortel péché :
La femme, esclave vile, orgueilleuse et stupide,
Sans rire s'adorant et s'aimant sans dégoût ;
L'homme, tyran goulu, paillard, dur et cupide,
Esclave de l'esclave et ruisseau dans l'égout ;
Le bourreau qui jouit, le martyr qui sanglote ;
La fête qu'assaisonne et parfume le sang ;
Le poison du pouvoir énervant le despote,
Et le peuple amoureux du fouet abrutissant ;
Plusieurs religions semblables à la nôtre,
Toutes escaladant le ciel ; la Sainteté,
Comme en un lit de plume un délicat se vautre,
Dans les clous et le crin cherchant la volupté ;
L'Humanité bavarde, ivre de son génie,
Et, folle maintenant comme elle était jadis,
Criant à Dieu, dans sa furibonde agonie :
"Ô mon semblable, ô mon maître, je te maudis !"
Et les moins sots, hardis amants de la Démence,
Fuyant le grand troupeau parqué par le Destin,
Et se réfugiant dans l'opium immense !
- Tel est du globe entier l'éternel bulletin. »
VII
Amer savoir, celui qu'on tire du voyage !
Le monde, monotone et petit, aujourd'hui,
Hier, demain, toujours, nous fait voir notre image :
Une oasis d'horreur dans un désert d'ennui !
Faut-il partir ? rester ? Si tu peux rester, reste ;
Pars, s'il le faut. L'un court, et l'autre se tapit
Pour tromper l'ennemi vigilant et funeste,
Le Temps ! Il est, hélas ! des coureurs sans répit,
Comme le Juif errant et comme les apôtres,
À qui rien ne suffit, ni wagon ni vaisseau,
Pour fuir ce rétiaire infâme : il en est d'autres
Qui savent le tuer sans quitter leur berceau.
Lorsque enfin il mettra le pied sur notre échine,
Nous pourrons espérer et crier : En avant !
De même qu'autrefois nous partions pour la Chine,
Les yeux fixés au large et les cheveux au vent,
Nous nous embarquerons sur la mer des Ténèbres
Avec le coeur joyeux d'un jeune passager.
Entendez-vous ces voix, charmantes et funèbres,
Qui chantent : « Par ici ! vous qui voulez manger
Le Lotus parfumé ! c'est ici qu'on vendange
Les fruits miraculeux dont votre coeur a faim ;
Venez vous enivrer de la douceur étrange
De cette après-midi qui n'a jamais de fin ! »
À l'accent familier nous devinons le spectre ;
Nos Pylades là-bas tendent leurs bras vers nous.
« Pour rafraîchir ton coeur nage vers ton Électre ! »
Dit celle dont jadis nous baisions les genoux.
VIII
Ô Mort, vieux capitaine, il est temps ! levons l'ancre !
Ce pays nous ennuie, ô Mort ! Appareillons !
Si le ciel et la mer sont noirs comme de l'encre,
Nos coeurs que tu connais sont remplis de rayons !
Verse-nous ton poison pour qu'il nous réconforte !
Nous voulons, tant ce feu nous brûle le cerveau,
Plonger au fond du gouffre, Enfer ou Ciel, qu'importe ?
Au fond de l'Inconnu pour trouver du nouveau !
Charles Baudelaire (Correspondances)
_Films_
Agoraccoutumé
Agoraccoutumé
Messages : 254

Re: EXCELLENT POÈME ....

le Jeu 18 Déc - 20:52
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



L'invitation au voyage

 

Mon enfant, ma soeur,

Songe à la douceur

D'aller là-bas

vivre ensemble!

S'Aimer à loisir,

Aimer et mourir

Au pays qui te ressemble!

Les soleils mouillés

De ces ciels brouillés

Pour mon esprit ont les charmes

Si mystérieux

De tes traîtres yeux,

Brillant à travers leurs larmes.

 

Là, tout n'est qu'ordre et beauté,

Luxe, calme et volupté.

 

Des meubles luisants,

Polis par les ans,

Décoreraient notre chambre;

Les plus rares fleurs

Mêlant leurs odeurs

Aux vagues senteurs de l'ambre,

Les riches plafonds,

Les miroirs profonds,

La splendeur orientale

Tout y parlerait

A l'âme en secret

Sa douce langue natale.

 

Là, tout n'est qu'ordre et beauté

Luxe, calme et volupté.

 Vois sur ces canaux

Dormir ces vaisseaux

Dont l'humeur est vagabonde;

C'est pour assouvir

Ton moindre désir

Qu'ils viennent du bout du monde.

Les soleils couchants

Revêtent les champs,

Les canaux, la ville entière,

D'hyacinthe et d'or;



Le monde s'endort

Dans une chaude lumière.

 

Là, tout n'est qu'ordre et beauté,

Luxe, calme et volupté.
_Films_
Agoraccoutumé
Agoraccoutumé
Messages : 254

Re: EXCELLENT POÈME ....

le Jeu 18 Déc - 20:57
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
_Films_
Agoraccoutumé
Agoraccoutumé
Messages : 254

Re: EXCELLENT POÈME ....

le Jeu 18 Déc - 21:01
Rajasthan Jaipur Le Palais des vents
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Admin

Messages : 16362
http://agoratchat.meilleurforum.com

Re: EXCELLENT POÈME ....

le Jeu 18 Déc - 21:58
 Merci pour ce sujet..... go on go on
_Films_
Agoraccoutumé
Agoraccoutumé
Messages : 254

Re: EXCELLENT POÈME ....

le Jeu 18 Déc - 22:10
pour moi , copuler et faire l'amour sont deux choses différentes et je pense que tu es de mon avis...... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
__________________
Ah oui, copuler c'est bestial. Faire L'Amour, c'est autre chose


Il faut apprendre et savoir construire une  relation durable. Heureuse et saine, franche et sincère, paisible, à égalité  entre l'homme et la femme.
Moi, c'est foutu.
avatar
Admin

Messages : 16362
http://agoratchat.meilleurforum.com

Re: EXCELLENT POÈME ....

le Jeu 18 Déc - 22:11
_Films_ a écrit:pour moi , copuler et faire l'amour sont deux choses différentes et je pense que tu es de mon avis...... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
__________________
Ah oui, copuler c'est bestial. Faire L'Amour, c'est autre chose


Il faut apprendre et savoir construire une  relation durable. Heureuse et saine, franche et sincère, paisible, à égalité  entre l'homme et la femme.
Moi, c'est foutu.
 Ce n'est jamais foutu....

copuler....baiser.....c'est du pareil au meme

faire l'amour c 'est communier ,
Anizette LE retour
Compte Suspendu
Compte Suspendu
Messages : 8290

Re: EXCELLENT POÈME ....

le Ven 23 Jan - 10:37
[size=18]Poésie de la Marquise de Grignan, fille de Mme de Sévigné 

 Ah ! vous dirais-je Maman 
 A quoi nous passons le temps 
 Avec mon cousin Eugène ? 
 Sachez que ce phénomène 
 Nous a inventé un jeu 
 Auquel nous jouons tous les deux. 
 Il m'emmène dans le bois 
 Et me dit: "déshabille-toi ". 
 Quand je suis nue tout entière, 
 Il me fait coucher par terre, 
 Et de peur que je n'aie froid 
 Il vient se coucher sur moi. 
 Puis il me dit d'un ton doux : 
 "Écarte bien tes genoux" 
 Et la chose va vous faire rire 
 Il embrasse ma tirelire 
 Oh ! vous conviendrez Maman 
 Qu'il a des idées vraiment ! 
 Puis il sort, je ne sais d'où 
 Un petit animal très doux, 
 Une espèce de rat sans pattes 
 Qu'il me donne et que je flatte. 
 Oh ! le joli petit rat ! 
 D'ailleurs, il vous le montrera. 
 Et c'est juste à ce moment 
 Que le jeu commence vraiment. 
 Eugène prend sa petite bête 
 Et la fourre dans une cachette 
 Qu'il a trouvée, le farceur, 
 Où vous situez mon honneur. 
 Mais ce petit rat curieux, 
 Très souvent devient furieux. 
 Voilà qu'il sort et qu'il rentre 
 Et qu'il me court dans le ventre. 
 Mon cousin a bien du mal 
 A calmer son animal. 
 Complètement essoufflé, 
 Il essaye de le rattraper. 
 Moi je ris à perdre haleine 
 Devant les efforts d'Eugène. 
 Si vous étiez là, Maman 
 Vous ririez pareillement. 
[/size]
 Au bout de quelques instants 
 Le petit rat sort en pleurant. 
 Alors Eugène qui a la tremblote 
 Le remet dans sa redingote. 
 Et puis tous deux, nous rentrons 
 Sagement à la maison. 
 Mon cousin est merveilleux 
 Il connait des tas de jeux 
 Demain soir, sur la carpette 
 Il doit m'apprendre la levrette 
 Si vraiment c'est amusant 
 Je vous l'apprendrai en rentrant. 


Voici ma chère Maman 
Comment je passe mon temps. 
Vous voyez je suis très sage. 
Je fuis tous les bavardages 
Et j'écoute vos leçons : 
“ Je ne parle pas aux garçons”
Anizette LE retour
Compte Suspendu
Compte Suspendu
Messages : 8290

Re: EXCELLENT POÈME ....

le Ven 23 Jan - 10:38
Admin a écrit:
_Films_ a écrit:pour moi , copuler et faire l'amour sont deux choses différentes et je pense que tu es de mon avis...... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
__________________
Ah oui, copuler c'est bestial. Faire L'Amour, c'est autre chose


Il faut apprendre et savoir construire une  relation durable. Heureuse et saine, franche et sincère, paisible, à égalité  entre l'homme et la femme.
Moi, c'est foutu.
 Ce n'est jamais foutu....

copuler....baiser.....c'est du pareil au meme

faire l'amour c 'est communier ,


absolument  ..et  communier  c'est  partager  hummmmmmmmmmmmmmmmm
Contenu sponsorisé

Re: EXCELLENT POÈME ....

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum