Pour nous contacter
agoratchatcontact@gmail.com

Pensez à "liker" sur
FaceBook,
Twitter
et autre réseau dit social
Bienvenue à tous les nouveaux arrivants




Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Invité
Invité

phénomène mondial

le Mer 20 Juil - 0:18
Tout savoir sur « Pokémon Go », le jeu phénomène auquel vous ne pouvez pas (encore) jouer




En quelques jours, un raz de marée s’est abattu sur la Toile et dans les rues des villes nord-américaines, australiennes et néo-zélandaises : Pokémon Go, l’application ludique permettant de chasser des créatures virtuelles cachées dans le monde réel, a dépassé la fréquentation de réseaux sociaux comme Tinder et Whatsapp. Pourquoi un tel succès ? Explications.

Qu’est-ce que « Pokémon Go » ?

Un jeu vidéo pour smartphones utilisant la géolocalisation et la réalité augmentée. Concrètement, l’écran du téléphone affiche une carte des rues et des alentours, enrichie de petites bestioles virtuelles à capturer, les fameux Pokémon.

Comment ça marche ?

Le joueur incarne un dresseur dont il aura choisi le genre et le look, et se déplace en marchant réellement, dans un décor retranscrit sous forme de plan interactif sur l’écran de son téléphone.
Il gagne des niveaux en capturant des Pokémon, cachés dans des lieux réels, en leur envoyant, avec l’écran tactile, une « pokeball », une boule magique faisant office de filet de pêche à monstres de poche.
A partir du niveau 5, il devient possible de partager son aventure : les créatures sont disposées au même endroit pour tout le monde, invitant les différents joueurs à explorer les mêmes lieux, se parler, collaborer.

Qui est derrière ce jeu ?

Le jeu est le fruit d’une coopération entre la Pokémon Company, qui détient et gère les droits d’utilisation des célèbres créatures de poche, et Niantic, une start-up créée en 2010, au sein de Google.
Depuis l’été 2015 et la réorganisation de Google en une société mère, Alphabet, Niantic a acquis son indépendance, et Nintendo est entré à son capital. Spécialisée dans les utilisations ludiques originales de la cartographie en temps réel, elle a notamment donné vie à Ingress, un jeu entièrement intégré dans le monde réel, très populaire, et dont Pokémon Go reprend la technologie.
Lire aussi :   Plongée dans l'univers d'« Ingress », le jeu de Google aux frontières du réel

Pourquoi fait-il autant parler de lui ?

Dans les pays où il est disponible, Pokémon Go s’est très rapidement hissé parmi les applications les plus populaires. Selon le cabinet SensorTower, il a déjà été installé 7,5 millions de fois aux Etats-Unis et génère 1,6 million de dollars de recettes par jour sur iOS. S’en est suivie une longue liste de situations cocasses, comme des regroupements spontanés – et saugrenus, pour qui ne joue pas au jeu – dans des parcs ou des églises…
Lire aussi :   La beauté et l’absurdité de « Pokémon Go »

« Pokémon Go » collecte-t-il des données à l’insu de l’utilisateur ?

Les utilisateurs du jeu sur iOS, qui équipe les appareils d’Apple, peuvent choisir de créer un compte sur le jeu avec leur compte Google. Dans ce cas, le jeu accède automatiquement au compte Google du joueur.
Si, dans un premier temps, certains experts craignaient que le jeu puisse envoyer des courriels à la place de l’utilisateur, l’application ne peut en fait avoir accès qu’aux données biographiques que l’utilisateur a renseignées dans son compte (nom, date de naissance…). Les développeurs du jeu ont assuré travailler à la correction de ce bug.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/pixels/article/2016/07/12/pokemon-go-le-jeu-video-phenomene-auquel-vous-ne-pouvez-pas-encore-jouer_4968388_4408996.html#j45ZRBrlr1bpixWA.99
Invité
Invité

Re: phénomène mondial

le Mer 20 Juil - 0:25
Internet: Le jeu «Pokémon GO» plus fort que le porno

DISCTINCTION Les recherches pour le jeu mobile ont dépassé lundi celles de la pornographie en ligne…



  • 1
    contribution

    Réagissez à
    cet article


    • 1,5k [url=http://www.facebook.com/sharer.php?u=http%3A%2F%2Fwww.20minutes.fr%2Finsolite%2F1887859-20160712-internet-jeu-pokemon-go-plus-fort-porno&t=Internet%3A Le jeu %C2%ABPok%C3%A9mon GO%C2%BB plus fort que le porno] [/url]
    • 1
    • 4
    • 0 [url=http://pinterest.com/pin/create/button/?url=http%3A%2F%2Fwww.20minutes.fr%2Finsolite%2F1887859-20160712-internet-jeu-pokemon-go-plus-fort-porno&description=Internet%3A Le jeu %C2%ABPok%C3%A9mon GO%C2%BB plus fort que le porno&media=http%3A%2F%2Fimg.20mn.fr%2FrwovTmAoTEa9_rQOqnEeWQ%2F648x415_capture-ecran-twitter-compte-youporn.jpg] [/url]
    • [url=http://twitter.com/home?status=Internet%3A Le jeu %C2%ABPok%C3%A9mon GO%C2%BB plus fort que le porno - http%3A%2F%2Fwww.20minutes.fr%2Finsolite%2F1887859-20160712-internet-jeu-pokemon-go-plus-fort-porno via %4020minutes][/url]



    • Imprimer
    • Envoyer



Capture d'écran Twitter compte @YouPorn - Twitter/@YouPorn
A.-L.B.


    • Publié le 12.07.2016 à 12:25
    • Mis à jour le 12.07.2016 à 12:26



Un signe de plus que le jeu mobile Pokémon GO est le phénomène du moment sur Internet. Dimanche aux Etats-Unis, il y a eu plus de requêtes pour le jeu lancé par Nintendo que pour la pornographie en ligne. Un engouement prodigieux, quand on sait que le porno capte habituellement la majeure partie des recherches sur internet.
>> A lire aussi: «Pokémon Go»: Il se plaint de ne pas pouvoir télécharger le jeu, il se fait licencier
Ce succès a été salué lundi par le compte Twitter du géant américain Youporn, le site gratuit de vidéos pornographiques.



  • 1
    contribution

    Réagissez à
    cet article


    • 1,5k [url=http://www.facebook.com/sharer.php?u=http%3A%2F%2Fwww.20minutes.fr%2Finsolite%2F1887859-20160712-internet-jeu-pokemon-go-plus-fort-porno&t=Internet%3A Le jeu %C2%ABPok%C3%A9mon GO%C2%BB plus fort que le porno] [/url]
    • 1
    • 4
    • 0 [url=http://pinterest.com/pin/create/button/?url=http%3A%2F%2Fwww.20minutes.fr%2Finsolite%2F1887859-20160712-internet-jeu-pokemon-go-plus-fort-porno&description=Internet%3A Le jeu %C2%ABPok%C3%A9mon GO%C2%BB plus fort que le porno&media=http%3A%2F%2Fimg.20mn.fr%2FrwovTmAoTEa9_rQOqnEeWQ%2F648x415_capture-ecran-twitter-compte-youporn.jpg] [/url]
    • [url=http://twitter.com/home?status=Internet%3A Le jeu %C2%ABPok%C3%A9mon GO%C2%BB plus fort que le porno - http%3A%2F%2Fwww.20minutes.fr%2Finsolite%2F1887859-20160712-internet-jeu-pokemon-go-plus-fort-porno via %4020minutes][/url]



    • Imprimer
    • Envoyer



Capture d'écran Twitter compte @YouPorn - Twitter/@YouPorn
A.-L.B.


    • Publié le 12.07.2016 à 12:25
    • Mis à jour le 12.07.2016 à 12:26



Un signe de plus que le jeu mobile Pokémon GO est le phénomène du moment sur Internet. Dimanche aux Etats-Unis, il y a eu plus de requêtes pour le jeu lancé par Nintendo que pour la pornographie en ligne. Un engouement prodigieux, quand on sait que le porno capte habituellement la majeure partie des recherches sur internet.
>> A lire aussi: «Pokémon Go»: Il se plaint de ne pas pouvoir télécharger le jeu, il se fait licencier
Ce succès a été salué lundi par le compte Twitter du géant américain Youporn, le site gratuit de vidéos pornographiques.

Bonnes affaires de Nintendo

Ce dernier a adressé un petit message à Nintendo : « Félicitations @NinendoAmerica ! Vous avez cassé Internet. Pokémon GO est officiellement plus populaire que le porno ! »
Pokémon GO fait par ailleurs les bonnes affaires de Nintendo. L’action de l’entreprise japonaise a bondi de près de 25 % lundi à la Bourse de Tokyo. D’après l’agence Reuters, la valeur de l’entreprise a ainsi grimpé de 7,5 milliards de dollars (6,8 milliards d’euros) au cours des deux dernières sessions.

Surprenant Non ????
MR3 20160725
Compte Suspendu
Compte Suspendu
Messages : 2357

Re: phénomène mondial

le Mer 20 Juil - 7:14
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


incroyable  ce  truc  ! 
drôle  de  société  .. :Panda: lol


:http://www.gameblog.fr/news/60525-pokemon-go-deja-plus-fort-que-tinder-et-twitter-un-phenomene




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MR3 20160725
Compte Suspendu
Compte Suspendu
Messages : 2357

Re: phénomène mondial

le Jeu 21 Juil - 7:45
 Des résistances à la mondialisation culturelle

Mais les valeurs de la démocratie et du libéralisme génèrent un rejet qui peut se vouloir culturel. Le multipartisme peut poser problème, "le multipartisme est une multi cochonnerie" dixit Fidel Castro, la liberté d'expression aussi comme en Chine Populaire où le moteur de recherche Google est prié de censurer les accès à des sites favorables à la démocratie partout dans le monde.
 Dans une moindre mesure la censure existe aussi ailleurs puisque la liberté absolue d'expression à l'américaine protégée par le premier amendement se heurte à la loi Gayssot comme dans l'affaire de vente aux enchères d'objets nazis de la seconde guerre mondiale sur Yahoo dont l'accès a dû être fermé pour les français. Ici c'est bien l'Internet qui est en question comme vectreur d'informations et de contenus accessibles dans le monde entier et donc comme partie prenante de la mondialisation informationnelle donc vecteur d'un accès à des contenus culturels différents.
 Mais là aussi les contenus anglo-saxons étant les plus importants certains en déduisent une "américanisation des esprits".
MR3 20160725
Compte Suspendu
Compte Suspendu
Messages : 2357

Re: phénomène mondial

le Jeu 21 Juil - 7:46


C'est aussi ce que redoutent ceux qui reprochent une "contagion des valeurs occidentales", qui au-delà de la démocratie sont un libéralisme en matière sociétale se caractérisant par la tolérance de ce qui est déviance grave dans certaines cultures.
 A ce titre on peut citer la pornographie, l'homosexualité, la tolérance religieuse, la consommation d'alcools, l'égalité de droits hommes-femmes.
 Les mouvements ultra-conservateurs et plus particulièrement intégristes refusent donc la contagion de ce qu'ils perçoivent comme permissivité voire "anomie"et qui serait issue de la mondialisation culturelle.
Ainsi des pays comme l'Iran ou l'Arabie Saoudite filtrent soigneusement les contenus du Net et vérifient à leurs frontières que nul objet des démocraties occidentales dissolues et contraire au Coran ne passent. Par exemple il y est culturellement choquant d'exposer le corps de la femme, les magazines de vente par correspondance présenteront donc les sous-vêtements sans mannequin ; même les femmes étrangères en visite devront arborer un voile afin au moins de ne pas exposer leur chevelure. 
On évitera aussi les films occidentaux qui, de plus en plus il est vrai, introduisent des scènes de sexe ; à la place seront importées des productions indiennes (premier producteur de films mondiaux avant les Etats-Unis) dont les intrigues se distinguent notamment par la chasteté des acteurs.
MR3 20160725
Compte Suspendu
Compte Suspendu
Messages : 2357

Re: phénomène mondial

le Jeu 21 Juil - 7:51


L'exception culturelle est portée par les gouvernements français dans l'objectif de maintien d'éléments culturels qui serait notamment menacés par la concurrence anglo-saxonne.
 Cette exception concerne ainsi le cinéma, la chanson, le livre et la presse écrite.
 Elle prévoit l'obligation pour les chaînes de télévision de participer au financement de films français, un quota de production française à la télévision, mais surtout une taxe sur les entrées en salle de cinéma pour financer un fonds de soutien à la création cinématographique française, ainsi même ceux qui vont voir des films étrangers financent le film français.
 En matière de chanson, elle passe par des quotas de diffusion de chansons françaises dans les radios ; pour les livres elle implique le prix unique fixant un prix plancher sous lequel ou ne peut vendre des livres neufs, ceci afin de soutenir le revenu des éditeurs et des écrivains français.
 L'exception culturelle permet donc de subventionner la production culturelle française qu'elle soit ou non consommée afin justement de permettre et de stimuler cette création même si elle n'est pas nécessairement en phase avec le public.
 Ceci revient à sortir la production culturelle du marché selon le principe "la culture n'est pas une marchandise" et qui revient en fait à réglementer son offre et sa demande plutôt que d'en laisser libre l'offre et la demande sous prétexte justement que la demande en serait trop faible aussi bien sur le marché français que sur ceux d'exportation.
Cette exception de nature protectionniste fut mise au pilori par l'OMC qui a réclamé, sans succès, que l'audiovisuel ne soit pas exclu des négociations sur l'ouverture des marchés. Au contraire, Jacques Chirac annonce que : "la France, terre de création, a milité avec les francophones en faveur de la Déclaration universelle sur la diversité culturelle adoptée à l'autome 2001 par la Conférence générale de l'Unesco.
 Dans le même esprit, nous avons obtenu ensemble la reconnaissance de l'exception culturelle par l'OMC. Il est ainsi admis que les biens culturels ne sont pas des biens marchands comme les autres et que les Etats doivent pouvoir soutenir leurs créateurs et leurs artistes par des mécanismes de leur choix".

S’ils ne sont pas des biens comme les autres, les biens culturels, et l’industrie du divertissement, un peu trop facilement appelée Culture, répondent aussi aux lois économiques.
 Ils dépendent de l’industrie qui les fabrique, des technologies et des préférences des consommateurs, c’est-à-dire du public qu’il ne faut quand même pas oublier. En d’autres termes, de l’offre et de la demande.
Le paysage audiovisuel a considérablement changé durant les dernières années du vingtième siècle. D’une production qui relevait pour beaucoup d’un monopole étatique, on est passé à une industrie concurrentielles entre sociétés majoritairement privées.
 Et ces évolutions ne sont pas terminées. Les Etats-Unis qui, eux, avaient pris ce virage avant le reste du monde et n’avait jamais enfermé leur télévision dans le carcan étatique, avaient plusieurs longueurs d’avance. Ils avaient compris que la petite boîte relevait d’une industrie et surent tirer parti des évolutions technologiques :
 câbles, satellites dont le coût de lancement chutait rapidement, miniaturisation des paraboles qui permettaient, à des prix de plus en plus modiques, l’accès à des centaines de chaînes.
 Résultat, on est passé en quelques années d’un marché à offre plutôt réduite à une véritable explosion de cette offre, avec une demande accrue de films, de séries, de documentaires, de débats, de sports, etc …
 Et l’arrivée du câble et de la télévision numérique ne va pas freiner ce mouvement. 
Sans parler de l’Internet et de ses multiples ramifications dans les médias.
Deux autres caractéristiques de cette offre ont favorisé films et séries venues d’Outre-Atlantique. Bien sûr l’anglais, qui est devenu la langue mondiale par excellence. 
Mais aussi l’immense marché américain qui permet de couvrir les coûts de fabrication des productions et de les revendre ainsi « amorties » à travers le monde à des prix défiant toute concurrence.
Quant à l’exception culturelle, Mozart écrivait à un de ses amis :
 « Crois-moi, mon seul objet est de gagner autant d’argent que possible, après tout après la santé, c’est la meilleure chose à posséder. »
Charlie Chaplin a dit : « Je me suis lancé dans le cinéma que pour l’argent, l’art n’est venu qu’après.
 Si les gens sont désillusionnés par ces remarques, tant pis. C’est la vérité. »
Maintenant des quotas sont mis en place.
 Que penser de ces navets produits uniquement pour remplir lesdits quotas et récolter les subsides au passage ?
 Vous savez comme moi que la plupart de ces films ne sont plus payés par les billets qu’achètent les spectateurs, mais qu’ils sont payés avant même d’être présentés au public par les prélèvements imposés aux télévisions.
 En 1998, sur 134 films français, une vingtaine à peine ont couvert leurs frais. En 1999, c’est la débandade : seulement 3 films français sur 180 auraient remboursé leurs coûts de production grâce à la projection en salle !
 
MR3 20160725
Compte Suspendu
Compte Suspendu
Messages : 2357

Re: phénomène mondial

le Jeu 21 Juil - 7:54
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

pour  ceux  qui  sont  accro  !
Invité
Invité

Re: phénomène mondial

le Ven 22 Juil - 23:04
c 'est pas que négatif ce jeu..si ça peut sensibilisé la planète de se qui si passe alors je dit oui


En Syrie, des Pokémons en larmes parmi les ruines

Un Pokémon pleurant dans un quartier dévasté, un autre aux côtés de jihadistes: des artistes syriens...






  •  [url=http://pinterest.com/pin/create/button/?url=http%3A%2F%2Fwww.20minutes.fr%2Fmonde%2F1896667-20160722-en-syrie-des-pokmons-en-larmes-parmi-les-ruines&description=En Syrie%2C des Pok%C3%A9mons en larmes parmi les][/url]




Un journaliste montre le montage d'un artiste syrien alliant guerre en Syrie et Pokémon Go, à Beyrouth, le 22 juillet 2016 - JOSEPH EID AFP Lancer le diaporama
© 2016 AFP


    • Publié le 22.07.2016 à 12:22
    • Mis à jour le 22.07.2016 à 16:34



Un Pokémon pleurant dans un quartier dévasté, un autre aux côtés de jihadistes: des artistes syriens utilisent des créatures du jeu qui passionne la planète pour sensibiliser aux horreurs de la guerre en Syrie.
Les petites créatures imaginaires apparaissent également sur des pancartes brandies par des enfants syriens qui lancent un appel à les sauver de l'enfer d'une guerre qui a fait plus de 280.000 morts, selon des photos partagées cette semaine sur internet.
Le jeune graphiste et web designer syrien Saif Aldeen Tahhan a monté des photos où le smartphone n'affiche plus les personnages Pikachu et consorts mais un ours en peluche près d'un corps sans vie, un livre au milieu d'une classe dévastée par des bombardements ou encore une bouée de sauvetage qui flotte près d'un canot pneumatique rempli de réfugiés.
Cet artiste de 26 ans qui a quitté son pays en 2011 vers l'Egypte a lui même pris la mer en août 2014 -- comme des millions d'autre réfugiés-- pour gagner l'Italie avant de s'installer au Danemark.
"J'espère que le message parviendra au monde entier", a-t-il écrit sur sa page Facebook.
"Je voulais attirer l'attention sur la souffrance des Syriens dans cette guerre", explique-t-il à l'AFP.
- La guerre se banalise -
Vendredi, un autre artiste syrien, Khaled Akil, a publié sur son blog des photos de presse détournées où apparaissent Aquali dans une rue dévastée par les bombardements, Dracaufeu sur un tank auprès de jihadistes du groupe Etat islamique (EI) qui sème la terreur en Syrie et ailleurs, et Pikachu triste près d'une voiture calcinée.
"L'idée m'est venue en lisant les infos et en voyant l'actualité syrienne côtoyer celle de Pokémon Go", explique à l'AFP M. Akil, la trentaine.
"J'ai recherché des photos de destruction de ma ville Alep et j'ai imaginé le jeu Pokémon Go en Syrie et l'impact de la guerre sur ces créatures", poursuit-il.
"C'était un projet simple, mettre en lumière les évènements en Syrie. Mais malheureusement après cinq ans de conflit, la machine de guerre est devenue une information banale de tous les jours", déplore-t-il.
Des militants syriens ont aussi profité de la folie Pokémon pour partager sur les réseaux sociaux des photos d'enfants brandissant des appels à l'aide via ces créatures virtuelles.
"Je suis de Kafranbel, sauvez-moi", affirme par exemple un Pikachu sur une pancarte brandie par un garçon. Cette localité se situe dans la province d'Idleb (nord-ouest). Tenue par la branche syrienne d'Al-Qaïda et ses alliés rebelles, cette province est quotidiennement bombardée par les avions du régime syrien et de son allié russe.
Ces photos, sujetées par le réseau militant des Forces révolutionnaires de Syrie (RFS), montrent aussi des enfants de Kafar Zita ou Kafar Nabouda, des localités du centre de la Syrie, aux mains de rebelles opposés au président Bachar al-Assad.
Ce même réseau a tweeté une photo avec un Pikachu en larmes aux côtés d'un enfant devant un immeuble portant les séquelles d'un bombardement, avec le hashtag #PrayForSyria (Priez pour la Syrie).
La chasse virtuelle des petits monstres enfièvre adolescents et trentenaires de la planète, les joueurs de Pokémon Go les capturant sur leur smartphone grâce à la réalité augmentée, une technologie qui fait apparaître des éléments virtuels dans le monde réel.
Si le jeu n'est pas officiellement disponible en Syrie, il est accessible via un serveur proxy mais il est moins prisé que dans le reste du monde.
Les joueurs syriens font face à de nombreux obstacles en plus des combats. Un joueur a ainsi confié à l'AFP avoir poursuivi un Pokémon à Damas avant de réaliser que la créature se trouvait près d'une voiture aux vitres teintées appartenant aux redoutés services de renseignements. "J'ai décidé qu'il valait mieux laisser filer" le Pokémon.
avatar
HorizonsLointains

Messages : 11738

Re: phénomène mondial

le Mer 7 Déc - 20:57
Bon...
C'est un peu fini, ce phénomène mondial...

C'est un peu comme les élections, quoi. On s'enflamme 5 minutes, et puis on se rendort pour 5 ans.


"Ah !", dit-il en javanais et en lui-même, car il connaissait les deux langues...
avatar
Mon_Chat_m'a_Dit
Modérateur
Modérateur
Messages : 4741

Re: phénomène mondial

le Ven 9 Déc - 12:58
ils ont déjà rejoint les Tamagotchis 
avatar
HorizonsLointains

Messages : 11738

Re: phénomène mondial

le Ven 9 Déc - 16:25
Mon_Chat_m'a_Dit a écrit:ils ont déjà rejoint les Tamagotchis 
lol!

C'est vrai !

A quand qu'ils vont nous sortir les "PresidentialGotchis" ?
Comment élever un candidat à la présidence ?

Il faut lui apprendre à s'habiller, à parler, à faire de promesses...
"Sélectionne l'option pour PikatchFillon !"
1 - Lui faire faire des promesses qui seront tenues
2 - Lui faire faire des promesses qui ne seront pas tenues
3 - Ne pas lui faire faire de promesses

ATTENTION: A cause de GrosBuzzardValls, seule l'option 2 lui permettra d'être élu..."

Ce serait chouette, un jeu comme ça...


"Ah !", dit-il en javanais et en lui-même, car il connaissait les deux langues...
Contenu sponsorisé

Re: phénomène mondial

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum